Le 18h30 France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

En direct dans le 18h30 de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes je suis intervenu pour parler du cannabis thérapeutique:
– l’expérimentation du cannabis thérapeutique
– les travaux sur une filière de production française

En France nous avons des cultures de chanvre pour les usages traditionnels (fibre, plasturgie, etc) mais nous n’exploitons pas la fleur afin de produire des substances actives qui peuvent servir d’un point de vue thérapeutique. Il est possible d’exploiter la plante entière de chanvre mais pas uniquement la sommité florale qui contient les 80 cannabinoïdes dont le CBD et le THC. L’expérimentation du cannabis thérapeutique lancée en mars dernier est uniquement réalisée avec des produits importés.

Tout l’objectif de la mission parlementaire sur le cannabis dont j’étais le rapporteur général, est de créer une véritable filière française conformément à la volonté du Président de la République. Il faut autoriser l’exploitation de la fleur pour pouvoir extraire le CBD afin d’adapter les posologies aux 5 pathologies prises en compte dans l’expérimentation. Compte tenu des bons résultats de l’expérimentation, le nombre de ces pathologies risque d’être élargi assez prochainement. Un grand nombre d’agriculteurs est prêt aujourd’hui à se lancer dans cette culture. Mais si nous voulons installer cette filière de production il faut réécrire un arrêté de 1990 pour se conformer à la réglementation européenne suite à la décision rendue par la CJUE.

22 pays européens produisent du CBD alors que cela n’est toujours pas autorisé chez nous. Les autres pays européens vont développer de manière très importante cette filière et nous n’aurons plus de place pour la filière Française sur le marché. Le Gouvernement réécrit actuellement cet arrêté mais les décisions sont trop influencées par le ministère de l’Intérieur et pas suffisamment par le ministère de la Santé. L’idéologie sécuritaire et les préconçus sur le CBD ne doivent pas primer sur les arguments scientifiques. Pour la culture de cannabis thérapeutique ou du CBD bien-être on estime aujourd’hui la marge brute à 2000€ l’hectare (environ 10 fois plus qu’un hectare de blé). Le chanvre est une plante très avantageuse qui s’adapte à tous les terrains comme le Limousin par exemple.

Sur le cannabis récréatif je n’avais pas d’idées préconçues avant les travaux de la mission parlementaire qui a étudié les 3 usages du cannabis mais pour la sécurité et la santé publique la légalisation encadrée avec une interdiction totale pour les mineurs est une piste très intéressante. Aujourd’hui on voit bien que les politiques de prohibition mises en place depuis 30 ans sont en échec absolu. Nous avons la législation la plus répressive alors que nous sommes le pays européen qui consomme le plus.

Replay