Interview BFM TV sur le cannabis

Je partage le même objectif que Gérald Darmanin, celui de lutter contre la consommation chez les mineurs et de lutter contre les trafics. Mais légaliser le cannabis n’est une défaite morale, bien au contraire. La mission parlementaire sur le cannabis présidée par Robin Reda dont j’étais rapporteur, avec les autres rapporteurs thématiques Caroline Janvier et Ludovic Mendes, s’est appuyée sur une centaine d’auditions pour formuler notre rapport sur la légalisation.

Nous avons auditionné des forces de l’ordre, des médecins, nous nous sommes appuyés sur des expériences étrangères pour arriver à cette même conclusion: l’échec des politiques répressives depuis plus de 30 ans en France avec une hausse de la consommation de cannabis. Nous n’avons jamais nié la dangerosité du cannabis, en particulier chez les jeunes qui a des effets dévastateurs sur des cerveaux en formation. Nous prônons une légalisation encadrée avec une vraie politique de prévention chez les mineurs. Le Canada a légalisé le cannabis depuis 2 ans, 60% du marché noir a été éliminé et la consommation chez les mineurs a baissée. Il est inutile de poursuivre ces politiques publiques inefficaces. Aucune naïveté dans nos positions.

Légalisation ne veut pas dire anarchie, la consommation doit rester interdite pour les mineurs. La légalisation serait un bon moyen de stopper les gros réseaux qui financent encore d’autres trafics comme le trafic d’arme.

Replay