LCI – Point sur la situation en Creuse

Je suis intervenu sur LCI pour évoquer le cas de la flambée de la contamination en Creuse. Notre département est la preuve qu’une vérité d’un jour, n’est pas nécessairement celle du lendemain.

Jusqu’au mois de mars, le taux d’incidence était le plus faible du territoire. La situation s’est radicalement inversée. Au 13 avril nous avions 114 cas positifs contre 220 il y a 2 jours, c’est plus de 100 cas de contaminations au variant brésilien en quelques jours. Cette situation est singulière parce que nous n’avons que 118 000 habitants ici, la distanciation sociale y est naturelle mais les nouveaux cas font effectivement gonfler les chiffres.

Aujourd’hui, 33% des cas positifs sont des variants, notamment Brésilien. Une enquête est en cours pour comprendre ces contaminations et cette situation atypique. La moitié de l’augmentation du taux est due à la situation d’un seul EHPAD qui comptabilise 52 cas contaminés avec le variant brésilien dont 4 décès.

La fermeture des frontières des départements n’est pas la solution miracle car le virus circule au-delà. Tout est très mouvant et il faut répondre à la situation de façon territorialisée et s’adapter en permanence.

Replay