[Replay] France Info TV pour évoquer les questions de sécurité

J’ai exprimé mon choc face à la violence des images diffusées sur l’interpellation de Michel Zecler. Pour être respectée, la police doit être irréprochable.
Sur l’article 24, oui il y a eu des incompréhensions. Ce texte a pour objet de protéger nos forces de l’ordre, non d’entraver la liberté d’expression à laquelle je suis pleinement attaché. Si j’avais pensé une seule seconde que l’article l’entraverait, je m’y serais opposé.
Oui, la création d’une commission chargée de la réécriture de l’écriture de l’article 24 n’est pas admissible.
Il n’est pas acceptable qu’aujourd’hui des enfants de policiers aient peur de renseigner la profession de leurs parents de peur qu’ils soient poursuivis, harcelés menacés et attaqués.
Nous devons assurer une protection à ceux qui nous protègent, ce qui n’implique pas de leur donner carte blanche, bien au contraire.
A titre personnel, je suis favorable à ce que l’on ouvre le débat avec la société, sur une réforme de l’IGPN. Tout manquement doit être condamné et il est nécessaire de restaurer la confiance entre la police et les citoyens.

Retrouvez mon intervention sur France Info Replay