LCP – “les néonicotinoïdes, le procès de Charlie Hebdo et le contexte politique de LREM. “

J’étais hier en direct sur LCP pour évoquer le PJL sur les néonicotinoïdes, le procès de Charlie Hebdo et le contexte politique de LREM.

La situation de la betterave sucrière menace la survie de sa filière et notre souveraineté alimentaire. Ce que nous ne serons plus capables de produire en France, nous devrons l’importer. Le projet de loi qui est présenté est une réponse pragmatique et nous serons extrêmement vigilants à ce qu’elle soit limitée aux seules betteraves sucrières. Il ne s’agit pas de réintroduire les NNI, mais de permettre une dérogation limitée dans son usage et dans le temps pour permettre d’accompagner les planteurs. 90% des usages des NNI ont été interdits depuis la loi Biodiversité. Par ailleurs, de nombreux voisins européens ont réintroduit l’usage des NNI et certains en pulvérisation comme l’Allemagne. Nous avons d’ores-et-déjà exclu formellement l’usage en pulvérisation. Le NNI ne sera utilisé qu’en enrobage de semences. Sur la biodiversité, même si nous ne minimisons pas l’impact des NNI, il serait cependant grand temps de s’intéresser davantage à l’impact de l’urbanisation et de notre mode de vie sur la biodiversité, que de stigmatiser 400 000 agriculteurs !

Concernant le procès de Charlie Hebdo, je pense que nous devons tous nous rendre compte que l’islamisme est déjà parmi nous. En témoigne l’exfiltration de son domicile, de la DRH de Charlie. Nous ne devons jamais renoncer au combat pour notre liberté et la laïcité.J’ai toujours soutenu une position très claire sur la laïcité. Nous devons avoir un message clair et nous devons nous réunir dernière nos valeurs. C’est notre rempart contre les séparatismes.

La situation de notre groupe LREM est complexe : nous sommes un mouvement trop centralisé, trop parisien et cela peut entrainer des tensions avec les Marcheurs de nos territoires. Nous travaillons et des idées on en produit, mais nous avons parfois du mal à les faire passer. Je prends aussi ma part de responsabilité là-dedans.