Commémoration du massacre du bois du Thouraud, Été 1943

Aujourd’hui nous commémorons le massacre du bois du ThouraudÉté 1943, ils étaient 17 jeunes qui, ayant quitté leur famille, s’étaient réfugiés dans une petite clairière sur la commune de Maisonnisses.Ces jeunes maquisards refusaient de collaborer avec le régime nazi et de se soumettre à la servitude imposée du travail obligatoire. Courageux, avec seulement quelques armes légères, ils œuvraient, entre autre, en entravant les battages pour nuire à la livraison des moissons à l’occupant. Jeunes, inexpérimentés, peu armés, ils perdirent leur liberté, et pour certains la vie, le 7 septembre 1943.À l’aube, un détachement nazi d’une centaine d’hommes attaque le camp. Eux n’étaient que quinze ! Sous les tirs de mitraillettes, c’est un massacre, 7 sont tués, 8 faits prisonniers dont 3 seulement survivront à la déportation.aujourd’hui, autorités civiles et militaires mais également beaucoup d’anonyme leur rendent hommage.